•  Bon ce n'est pas un nom enchanteur pour ce massif, mais il décrit parfaitement la situation !

    Je vous propose de suivre l'évolution de ce massif depuis sa création jusqu'à aujourd'hui.

     

    En ce début d'année nous avons enfin pu clore la totalité de notre terrain, il était temps depuis 2008 !!! Sur le côté rue, un parking desserre la maison. Très pratique, mais pas esthétique. Pour cacher ce parking et voiler la vue sur le jardin, nous avons posé des claustras en bois grisés. Les panneaux sont ajourés et ne créent pas un mur opaque. Ils laissent passer la lumière et le regard des curieux, parfait aussi pour des plantes grimpantes !

    Côté jardin, j'en ai profité pour créer un massif :                                    15 mai 2014

    Le massif du parking

    Environ 2 mètre de large, il est garni d'un arbuste : Clerodendron bungei , de grimpantes : Clematis montana 'Marjorie' et surtout de vivaces. Il est protégé des grands vents et donc idéal pour les vivaces hautes.

     

    Le massif du parking

    Alchemilla mollis, Verbena bonariensis, Dipsacus fullonum, Geranium pyrenaicum 'Album', Clerodendron bungei, Campanula persicifolia

     

     

     


     

    Trois semaines plus tard :                        08 juin 2014

    Le massif du parking

     Plus sur la gauche :

    Le massif du parking

    Pas facile à deviner : Cephalaria alpina, Aster 'Vasterival', Potentilla thurbari 'Monarch's Velvet', Anthemis 'Clara Curtis' et Verbascum blattaria 'Alba'.

     

    Je prends grand soin de toutes ces nouvelles venues, arrosages réguliers et désherbages. Elles viennent principalement de chez Marie-Noëlle et de chez Viviane. Merci les filles !

     

     

     


     

    Les plantes grandissent tranquillement. Je paille le massif avec un mélange de tonte de gazon bien sec et de foin. La pelouse devant s'est bien développée :                            21 juin 2014

    Le massif du parking

     

    Le massif du parking

    Je trouve ça un peu ' bof ', je suis pas très convaincu par ce que j'ai fait. Je trouve le massif plat, sans couleur, un peu déçu ...

     

     

     


     

    Et puis, juillet est passé par là !

     

    Avec sa chaleur, ses averses régulières et douces pour le jardin, il a littéralement transfiguré les plantes et les volumes :

    Le massif du parking

     02 août 2014

    Quelle transformation ! Et là je ne suis plus du tout déçu ! Ca commence à prendre forme. En seulement deux mois, apparait le massif que je voulais créer. Le verbascum, l'aster et la verveine prennent de la hauteur. J'ai rajouté de nouvelles plantes : Ammi majus, Verbascum phoenicum 'Violeta' et Scabiosa 'Tutti Frutti', issues de graines de chez Malorie.

     

    Le massif du parking

     

     

    Le massif du parking

     

     

     

     

    Cephalaria alpina,

    Clematis montana 'Marjorie'

    Verbascum blattaria 'Alba'

     

     

     

     

     

     

    Le massif du parking

     

     

    Potentilla thurbari 'Monarch's Velvet'

    Aster 'Vasterival' 

    Anthemis 'Clara Curtis'  

    Ammi majus

    Alchemilla mollis

    Verbena bonariensis

     

     

     

     

     

    Le massif du parking

     

     

    Verbena bonariensis

    Scabiosa 'Tutti Frutti'

    Dipsacus fullonum

    Geranium pyrenaicum 'Album'

    Verbascum phoenicum 'Violeta'

    Clerodendron bingei

     

     

     

     

     

     

    Le massif du parkingLe massif du parking

    Le massif du parking

     

     

    Le massif du parking

     

    Le massif du parking

     

    Le massif du parking

     

    Pour un massif créée cette année, je suis surpris par la vitesse de croissance des plantes. Comme quoi en quelques mois seulement on peut transformer complètement un endroit moche et sans intérêt en un lieu magnifique où l'on aime passer du temps !

     

    Bonne journée


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires